André à EaubonneCe n’est pas le nombre de cordes qui compte !

Fortement encouragé par ses parents à apprendre le solfège et le piano dès l’âge de 6 ans, André s’est vengé à l’adolescence en apprenant seul la guitare et la basse qu’il a pratiquées dans plusieurs groupes en Haute Normandie, dont le fameux Eric Dharan et les Silhouettes dont la notoriété n’a jamais dépassé la proche banlieue des Andelys et les bals alentours.

Rock, Soul, Pop, Variétés, Eric Dharan (anagramme maladroit des noms de plusieurs membres du groupe) a touché à tout.

Par la suite, une vie professionnelle trépidante entre électronique et informatique, avec de nombreux déplacements – parfois lointains – l’ont éloigné de la pratique de la musique, même s’il a toujours gardé un oeil et quelques doigts sur le clavier d’un piano ou le manche d’une guitare et les deux oreilles près d’une source musicale surtout si elle diffusait du Jazz et, en particulier des musiciens tels que Duke Ellington, Count Basie, Dave Brubeck, Oscar Peterson, Chet Baker ou Wes Montgomery et bien sur sa grand-mère de coeur, la grande Ella Fitzgerald.

C’est à l’approche de la retraite que l’oisiveté à venir a commencé à lui chatouiller les mains. Reprendre le piano et apprendre le violoncelle ont été les deux défis qu’il s’était fixés début 2010.

La bonne surprise c’est que le solfège, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas !

C’est après un déménagement à Auvers sur Oise qu’il rencontre Bernard qui lui propose de se joindre à QIJ.

Depuis, entre Bach, Bill Evans, Piazzolla, Ellington, Saint-Saens, Jobim, Beethoven ou Miles Davis,… les quatre cordes du violoncelle, les 4, 5 ou 6 cordes des guitares et les 88 touches du piano résonnent à longueur de journées et de soirées empêchant parfois quelques voisins de dormir…

En 2020, il a délaissé son clavier pour reprendre la basse abandonnée par Patrick et envisage une transition progressive vers la contrebasse…

Ses titres préférés

  • It might as well be spring
  • Dat dere
  • Black Orpheus
  • Whisper not
  • No problem